Le culte de l’homme providentiel

Je détonne visiblement dans les prises de position sur cette présidentielle.
Ces élections me laissent tout simplement de marbre.
Il s’agit d’élections d’un pays dont l’exécutif passé ou à venir ne me respecte pas, et ne nous respecte pas en tant qu’alsacien(s). L’un ou l’autre des 2 finalistes n’avait de toute manière que des dessins macabres à l’encontre de notre Alsace…
Je suis même stupéfait de voir tant de prises de position, tant de passion autour du culte de l’homme providentiel.
Celui ou celle qui va nous sauver!!!
Et si nous décidions de nous sauver par nous-mêmes, au lieu d’attendre sur un super héros imaginaire, qui n’aura à nous proposer que des lendemains qui déchantent?
Et si nous arrêtions de choisir par défaut?
Et si nous nous prenions en main?
Nous aurions tellement à apprendre du modèle suisse dont le président élu parmi un Conseil fédéral de 7 ministres, change chaque année et dont le dit Conseil fédéral ainsi que le président sont élus au suffrage universel indirect par le Parlement sur une méthode proportionnelle.
Tout un système qui met en avant le travail de groupe au détriment de « l’homme providentiel » (vous savez celui qui va nous sauver…).
Et si nous ne laissions à personne le soin de réfléchir et de penser à notre place l’avenir de l’Alsace??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *